Menu

L’échographe, un appareil sans risques

0 Comment


Reconnue comme un appareil d’examen sans risque, l’échographie est entrée dans les habitudes. Il permet d’avoir des images assez précises des parties molles et se pratique essentiellement sur les femmes enceintes. Voici les détails concernant les examens échographiques.

Avez-vous dit échographie ?

Concrètement, l’échographie désigne l’appareil qui permet de voir ce qui se passe à l’intérieur du corps. L’imagerie est basée sur la résonnance des ondes sonores. Utilisant les ultrasons, cet examen exclut l’usage de rayons X. Ce qui le rend nettement plus sain que les autres options en radiologie. L’image est généralement en noir et blanc. Avec l’échographie doppler, il est possible d’avoir deux autres couleurs de plus pour connaître le flux sanguin. Grâce à l’écho, le sexe d’un fœtus peut être connu très tôt.

Comment se déroule l’examen échographique ?

L’échographie se pratique généralement dans un service radiologie ou d’imagerie médicale. Elle est prescrite par le médecin traitant qui précise les parties qu’il faudra voir. Pour avoir des images exploitables des parties molles du corps, il faut observer un patient à jeun de 6 heures. De préférence, l’examen échographique se programme le matin où les intestins restent encore vides. La présence d’air ou d’aliment peut fausser les images. Pour l’échographie pelvienne, le radiologue dira de boire deux litres d’eau et d’éviter d’uriner avant l’examen.

Quelles informations apporte cet appareil ?

Lorsque l’échographie examine la partie pelvienne, elle permet de voir correctement l’appareil uro-génital. Après avoir bu beaucoup d’eau, la personne doit se vider la vessie quand l’examen sera fait. Cela permet de confirmer qu’il n’y a pas de rétention ou d’autres anomalies. En effet, l’échographe vérifie la taille de chaque organe. Il veille aussi à l’éventuelle présence de masse douteuse. Les kystes sont visibles avec les ultrasons. Enfin, l’échographie permet de suivre régulièrement l’évolution du fœtus. Les examens échographiques répétés sont sans danger pour le bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 - Pharmexpert.fr/ - Tous droits réservés